Poutin veut contourner l’Ukraine

La Russie veut renforcer ses forces navales en Méditerranée pour compenser la perte de sa base dans le port ukrainien de Sébastopol. Andreï Baranov, le chef du commandement de la flotte russe de la mer Noire a reconnu que le départ de la flotte russe de cette base se répercutera sur la sécurité de la Russie dans la zone sud. La Russie peut toutefois “compenser cette perte par la création de nouvelles bases et en renforçant sa présence en mer Méditerranée”, a noté Baranov. Les forces navales russes pourraient créer de nouvelles bases à Novorossisk et à Temriouk “qui abrite déjà un groupe de navires de la flotte russe de la mer Noire”, explique-t-il. L’Ukraine qui multiplie les démarches pour hâter son adhésion à l’OTAN, insiste sur l’évacuation rapide de la flotte russe de la mer Noire stationnée à Sébastopol, sur la presqu’île ukrainienne de Crimée, conformément à un accord qui expirera en 2017. Auparavant la Russie s’était déclarée “préoccupée” par la politique “inamicale” menée envers elle par l’Ukraine et qui s’est manifestée d’une manière plus nette après le déclenchement du Conflit en Ossétie du Sud. Le ministère russe des Affaires étrangères s’était élevé contre la fourniture d’armes à la Géorgie par l’Ukraine et la politique menée par cette dernière en vue d’accélérer son adhésion à l’OTAN.