Le FFS lance une “initiative politique” pour le changement Alger

Le parti algérien “”Front des Forces Socialistes”” (FFS-opposition) a annoncé une “”initiative politique”” commune entre la direction de ce parti et des personnalités de l’opposition pour mettre en place “”une véritable alternative”” pour le pays.

Lors d’une conférence de presse, donnée lundi à Alger, M. Karim Tabou, premier secrétaire national du FFS a indiqué que le président du parti, Houcine Aït Ahmed, l’ancien premier ministre Mouloud Hamrouche et l’ancien secrétaire général du FLN, M. Abdelhamid Mehri, sont très avancés dans leurs concertations pour pouvoir annoncer à la rentrée sociale, une initiative politique tendant à “”provoquer un changement profond”” dans le pays.

Il a souligné que l’initiative n’est pas liée spécifiquement aux prochaines élections présidentielles ou à la question de la révision de la constitution algérienne.

M. Tabou a affirmé dans ce sens que le changement opéré à la tête du gouvernement algérien ne fait que confirmer des choix politiques qui “”laissent intactes les équations politiques de fond””.

Le parti du leader historique Houcine Aït Ahmed entend, en perspective des échéances futures qu’engage le pays et au regard des “”facteurs inquiétants”” qui poussent le pays à “”la dérive””, “”inviter toutes les compétences de divers horizons à participer à ce projet”” pour “”mettre en place, en septembre prochain, les modalités pratiques de cette initiative””.