Crash de la Yemenia : une boîte noire retrouvée

Le Bureau d’enquête des accidents des Comores a annoncé vendredi 28 août que l’une des deux boîtes noires de l’Airbus A310 de la Yemenia Airways accidenté le 30 juin dernier, a été retrouvée. “L’enregistreur de paramètres (Flight Data Recorder) a été repéré, et les premières opérations visant à le récupérer ont débuté”, a indiqué la Commission d’enquêtes de l’Union des Comores dans un communiqué. L’avion qui reliait Sanaa au Yemen à Moroni, s’est abîmé au large de l’archipel le 30 juin dernier. Il transportait 153 personnes, dont 66 Français. Seule une jeune fille de 12 ans a survécu. De nombreux passagers avaient embarqué à Paris ou à Marseille avant de changer d’avion dans la capitale yéménite pour gagner Moroni.

Le navire français “EDT ARES” équipé d’un robot télécommandé affrété par le BEA a commencé ses travaux dans la zone où l’appareil s’est abîmé pour tenter de récupérer les boîtes noires, qui ont été localisées par environ 1.200 mètres de fond. A ce jour, les causes du crash n’ont toujours pas été déterminées.