Abdeljaouad Belhaj ne se représentera pas à la présidence de la FRMB

Abdeljaouad Belhaj, président de la Fédération royale marocaine de boxe (FRMB) a annoncé lundi que pour des raisons de santé, il ne présentera pas sa candidature à la présidence de la Fédération lors de l’assemblée générale ordinaire, prévue fin septembre 2008 et qu’il démissionne de la section boxe du Fatah Union Sport de Rabat (FUS).

“Aujourd’hui, après 3 opérations chirurgicales subies en 15 mois, dont la dernière fut une greffe osseuse au niveau du dos, mon état de santé ne me permet plus d’assumer d’autres responsabilités en plus de mes fonctions professionnelles”, a expliqué A. Belhaj dans un communiqué parvenu à la MAP.

A. Belhaj a également motivé sa décision par sa “conviction qu’il ne peut être à la tête d’une institution, même à caractère sportif, sans être présent pour assurer la gestion, le suivi et être responsable de toute décision”.

Elu en décembre 2002 à la tête de la FRMB, A. Belhaj a apporté des contributions remarquables à la boxe nationale, qui se sont traduites pendant ces dernières années par la qualification de 10 pugilistes marocains aux jeux olympiques de Pékin-2008, résultat sans précédent dans l’histoire de la boxe marocaine. Sauf qu’à Pékin la boxe marocaine a montré ses limites. Le président assume une grande part de cette responsabilité. Pourvu que la gouvernance change.