De Guantanamo aux geôles Russes

Sept prisonniers russes de Guantanamo ont déjà été rapatriés dans leur pays, probablement contre leur gré. Depuis quatre mois, ils attendent un jugement dans l’isolement et le secret d’une prison de sinistre réputation. IL y a déjà quatre mois, le 27 février, les Etats-Unis ont transféré vers la Russie sept de ses ressortissants, détenus à Guantanamo après avoir été faits prisonniers par les troupes américaines en Afghanistan. L’ambassade américaine à Moscou affirme ne mener « aucun monitoring » des sept hommes, et « ne pas savoir où ils sont incarcérés ». Le CICR n’a pas été saisi de leur sort par les autorités américaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *